COMMENT ?

 

L'EMDR est une thérapie brève qui suit une procédure rigoureuse pouvant avoir lieu au cours de quelques séances.

 

Bienque la thérapie ait recours à des pratiques classiques de  psychothérapie, sa caractéristique est l'utilisation de la stimulation double.

 

Tandis que le sujet replonge intensément dans ses émotions stressantes, le thérapeute interrompt périodiquement l'expérience pour provoquer une stimulation sensorielle, comme déplacer rapidement ses doigts devant le visage du patient ou lui tapoter sur les genoux. Cela permet de mettre le client en état modifié de conscience (légèrement) donnant accès à l'endroit dans le cerveau où sont stockés les souvenirs traumatiques.

 

Grâce au processus neurologique mis en marche, cette approche stimule le cerveau pour qu'il  "digère" les souvenirs perturbants du passé. A la suite de cela, les souvenirs traumatisants perdent leur charge affective négative, mettant fin à la souffrance et aux réactions néfastes (crises de panique, peurs incontrôlées, anxiété, compensations de toutes sortes...)

 

Normalement ce processus se produit de façon naturelle et spontanée, ce qui fait que la plupart de nos traumatismes laissent peu de traces invalidantes. Mais il arrive que cela ne fonctionne pas à cause de certaines circonstances ( force du traumatisme, sensibilité particulière, période de vulnérabilité physique ou émotionnelle...). On est alors aux prises avec toutes sortes de séquelles.

 

C'est là que l'EMDR entre en jeu.

 

 

 

 

 

 


"Il existe beaucoup de façons et de moyens de pratiquer la psychothérapie et tous ceux qui aboutissent à la guérison sont bons (...) Je ne rejette aucune de ces méthodes et en ferais usage si quelque occasion favorable s'en présentait."


S.FREUD