Pour la petite histoire....

 

Après 10 ans d'exercice en entreprise au sein de sociétés en mutation comme responsable puis directrice commerciale à l'international, j'ai éprouvé le besoin de me former à la Gestalt. Je cherchais alors à nourrir mon profond intérêt pour l'être humain autour de moi (mes collaborateurs, mes clients, les équipes...)

 

Cette démarche s'inscrivait également dans une nécessité à titre personnel pour enfin trouver les bonnes chaussures à chausser pour me trouver moi-même.

 

Je ne fus pas déçue par ce voyage!

 

Cette recherche a grandement redessiné mon orientation professionnelle.

Petite fille, je voulais être égyptologue. Je suis devenue directrice commerciale puis thérapeute... pour enfin faire des fouilles et faire émerger des trésors au grand jour!

 

Ma recherche et ma formation de thérapeute...

 

A titre personnel, plusieurs méthodes et pratiques m'on permis de me construire et d'évoluer vers l'harmonie que je vis aujourd'hui en reliant le mental, le corporel, l'émotionnel et le spirituel

 

Ce sont ces outils auxquels je me suis formés que je mets à la disposition de ceux que j'accompagne dans leur rencontre avec eux-mêmes.

 

Lors de mon propre parcours en psychothérapie, je me suis sentie soulagée de rencontrer enfin une méthode  (la Gestalt) qui me permette de me sentir prise en compte dans tous les domaines de ma vie, dans toute ma singularité d'être humain forcément spécifique face à d'autres êtres humains.

 

Une phrase de Sartre résume bien les choses selon moi :

" L'important n'est pas ce qu'on a fait de vous mais ce que vous en faites".

Selon la vision gestaltiste des choses, tout reste possible en termes d'amélioration de notre bien-être car nous en avons la reponsabilité et donc le pouvoir de faire bouger les choses à partir des cartes que la vie nous a données.

 

Parce que pour beaucoup de gens, la plainte sexuelle est le premier symptôme d'un mal-être qui conduit à consulter un thérapeute et que j'ai de l'intérêt pour ce sujet  (signe important de bonne santé et de satisfaction dans la vie) je me suis intéressée à la sexologie à l'université  (trop réductrice à mon goût mais source d'informations précieuses) et à la sexothérapie dans une vision gestaltiste.

C'est une des couleurs importantes de ma pratique.

 

En 2007 j'ai rencontré le reiki, comme une réponse à des questions encore plus profondes.

Je l'ai expérimenté à titre personnel comme un formidable moyen d'aller encore plus vite au coeur des choses, au coeur de mon Être.

Voie de croissance personnelle et d'auto-guérison, le reiki permet relaxation et bien-être au cours d'une transformation progressive intérieure qui ne passe pas par le mental.

Très utile en cas d'importantes difficultés à lâcher-prise notamment !

 

Et depuis 2009, je m'intéresse au chamanisme sud américain grâce à éune rencontre particulière avec Miryam Mendoza, Guérisseuse traditionnelle dans la tradition Purhépécha (Mexique), au travers d'un travail personnel de recherche et de pratiques.

 

Et cela a encore coloré différemment ma pratique...

 

Et comme ma soif de comprendre et d'apprendre ne s'arrête jamais, je me forme depuis quelques années à l'EMDR et à la posture de Superviseur de psychothérapeutes.


"Il existe beaucoup de façons et de moyens de pratiquer la psychothérapie et tous ceux qui aboutissent à la guérison sont bons (...) Je ne rejette aucune de ces méthodes et en ferais usage si quelque occasion favorable s'en présentait."


S.FREUD